Ma Recherche

Catégories

Couleur

Matière

Taille

Fabricant

Prix

0 € - 420 €

Recherche dans le blog

Sur les traces du chapeau de paille

Publié le : 05/04/2018 14:10:19
Catégories : Culture Rss feed

Sur les traces du chapeau de paille

Intéressons nous à un couvre chef célèbre depuis des siècles : le chapeau de paille

Celui-ci est présent au quatre coins du globe, sur chaque continent. Cependant, en Europe, un pays est au cœur de l’histoire du chapeau de paille, de la vannerie et de la paille tressée ou tissée, une contrée parsemée de vignes et d’oliviers, ou l’élégance de ces citoyens flirte avec la beauté de ses monuments, facile non ….le pays de la passeggiata

C’est en Italie et plus précisément en Toscane que se développa la création et la fabrication de chapeaux de paille à partir du le XIVème siècle . La production de chapeaux de paille se concentrait principalement sur les villes de Signa, Fiesole et Florence. Le tressage de la paille était le gagne pain d’un bon nombre italiens de cette région. C’est d’ailleurs d’Italie que viennent régulièrement les beaux chapeaux de paille en vente sur la boutique.

La coiffure des paysans et du peuple …

Avant de devenir un élément de mode, de coiffer élégamment les cours princières, le chapeau de paille est avant tout un accessoire pratique et indispensable pour les paysans, ses larges bords protégeant efficacement du soleil durant les longues journées de travail. Il est donc associé plus généralement à la classe populaire.

Le chapeau de paille peut avoir différentes formes et être lui-même par exemple d’un ruban de tissus, d’une fleur ou de matière avec des motifs divers…Ses bords sont plus ou moins larges. Il est conçu originellement pour lutter et se protéger des rayons du soleil. Il existe aujourd’hui un véritable engouement pour le chapeau de paille.

Le chapeau de jardin : le chapeau de paille marqueur social

En France, au XIXème siècle, le couvre chef à porter absolument pour toute femme riche était un chapeau de paille tout à fait particulier, le « chapeau de jardin ». On récupère la coiffe du peuple, on l’a travaille un peu plus, on l’embellit à l’aide de rubans, de décorations, fleurs, feuilles et tissus ou autres marques et détails personnels et on en fait un signe extérieur de richesse …le tour est joué.

Côté artistique, ce couvre chef n’est pas en reste et côtoie les grands peintres

Rubens, le célèbre peintre flamand dans le tableau intitulé  » Le chapeau de paille  » réalise début XVème siècle le portrait de Suzanne Fourment, la deuxième femme du peintre. Une variante de ce tableau fut d’ailleurs peint bien plus tard en 1782 par Élisabeth Vigée-Lebrun.

Quittons le coté artistique pour revenir à la matière même de ce chapeau, la paille et son travail. Ce sujet, aussi vaste qu’intéressant fera l’objet d’un prochain billet…

Au fait, n’y a t il pas un autre endroit où ce chapeau est célèbre ? Fouillez dans vos souvenirs, l’odeur de la craie, le brouhaha des cours de récréations … Les chants en classe …. j’entend au loin des enfants qui fredonnent :  » Trois p’tits chats, trois p’tits chats, trois p’tits chats, chats, chats,…, chapeau de … »

A lire également  : le chapeau de paille sur Wikipédia

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)

:
Référencement par LOGICIELREFERENCEMENT.COM