Ma Recherche

Couleur

Matière

Taille

Fabricant

Prix

0 € - 420 €

Recherche dans le blog

Comment porter son chapeau avec style

Publié le : 13/02/2018 16:03:23
Catégories : Tête à chapeau Rss feed

Comment porter son chapeau avec style

Voilà un accessoire extrêmement ancien, presque aussi vieux que le monde !

Les spécialistes estiment que dès la Préhistoire et les touts premiers "vêtements", l'homme utilisait déjà de la fourrure pour protéger ses extrémités du froid.

Plus tard, le couvre-chef est devenu un véritable marqueur social, témoin d'un rang.

pileus chapeau esclaves

Le pileus, chapeau porté par les esclaves affranchis dans l'Antiquité greco-romaine.

Aujourd'hui, les choses sont différentes. Si certains modèles - comme le haut-de-forme - conservent une dimension "noble" et connotée, la plupart des couvre-chefs sont aujourd'hui portables par le plus grand nombre.

Mitterand haut de forme

Aujourd'hui encore, le haut-de-forme est l'apanage des puissants.

Je vous propose donc d'en connaître plus sur les trois grandes familles de couvre-chefs que sont le chapeau, la casquette et le bonnet. L'article sera conclu par un bref guide vous permettant de choisir le bon chapeau en fonction de la morphologie de votre visage.

Le plus élégant : le chapeau

Version la plus noble du couvre-chef, le chapeau. Prenant de nombreuses formes, il constituait surtout un vecteur de messages politiques et sociaux, pouvant convoyer un certain art de vivre (à l'image du haut-de-forme).

Cet héritage n'a pourtant pas complètement disparu : il est encore souhaitable de retirer son couvre-chef lorsque l'on se présente à quelqu'un en signe de respect. Cette coutume est proche de celle qui consistait à retirer brièvement son chapeau pour saluer quelqu'un, chose assez désuète aujourd'hui.

salut-chapeau-homme

                                                             "Mes hommages, mesdames".

Le feutre, matière de prédilection

Le feutre peut être fabriqué à partir de laine de mouton ou, dans ses versions plus nobles, de lapin ou de castor.

fedora feutre lapin

Le feutre réalisé à partir de lapin offre une texture et des reflets absolument somptueux.

La distinction entre feutre-laine et feutre-poil est importante : le premier est rugueux, sensible à la pluie et un peu plus terne. Le feutre-poil offrira un toucher plus doux et captera bien mieux la lumière, en plus d'être beaucoup plus résistant à l'eau. L'harmonie de la forme et de la matière seront aussi de très bons indicateurs sur sa qualité.

fabrication-feutre-voile

Les fibres de laine sont travaillées jusqu'à l'obtention d'un "voile".

Le feutre n'est pas tissé. Les poils vont être peignés, cardés, de façon à ce qu'ils forment un fin voile aérien et duveteux. Celui-ci est ensuite enroulé autour de cloches en bois.

Une fabrication complexe

La fibre ainsi produite va être mise sous pression avec de l'eau chaude ou de la vapeur : c'est grâce à cette étape primordiale que les écailles vont s'ouvrir et se mêler les unes aux autres. Cette opération est parfois répétée en ajoutant de l'acide sulfurique, avant un passage dans un foulon.

La teinture survient généralement à ce stade de la fabrication, avant de commencer à former le chapeau. Toute la difficulté consiste à étirer le feutre toujours en forme de cloche, dense et extrêmement serré, pour commencer à lui donner la forme du chapeau.

Des moules en aluminium sont créés en fonction de la forme et de la taille souhaitées, sur lesquels on appliquera la matière pour la comprimer à chaud. Un peu de ponçage et quelques petites finitions donneront au chapeau les derniers fragments de son style !

cloche-chapeau
                                                                   Le "moule" à chapeau !

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)

:
Référencement par LOGICIELREFERENCEMENT.COM